Bouvier Bernois

Originaire de Suisse, le Bouvier Bernois est à l’origine un chien de travail, destiné à la garde des bâtiments et des troupeaux bovins. De la famille des Bouviers suisses, la race, bien qu’ancienne, n’est établie et reconnue qu’au début du XXème siècle.
Le Bouvier Bernois arbore avec panache une robe tricolore et un poil long, très emblématique des chiens des montagnes suisses.

Apparence

Le Bouvier Bernois est un grand chien : de 60 à 70cm au garrot, la femelle étant en moyenne 5cm plus petite que le mâle, pour un poids moyen de 40 à 50Kg pour la femelle, contre 50 à 65Kg pour le mâle. Sa robe tricolore orne un poil long, le plus souvent lisse : des bandes couleur feu flamboyantes, souvent le long des pattes et autour de la bouche répondent à son corps noir, et son plastron en croix de Saint Georges immaculée vient prolonger la liste blanche liant la truffe au haut du crâne.
En plus de sa grande taille, la puissante tête du Bouvier Bernois en fait un chien impressionnant. Sa queue portée haut et gai lui confèrent néanmoins une apparence amicale. Les chiots, souvent plus courts sur pattes, possèdent ces traits de manière plus marquée.

Caractère

Les Bouviers Bernois sont des chiens au caractère constant, très adaptés à la vie de famille, et notamment à la présence d’enfants. Leur instinct protecteur, même pour les chiots, fonde leur fidélité à leur maître. Calmes et affectueux, il ne faut pas se fier à leur caractère placide : en milieu urbain, loin des pâturages de Suisse, les bouviers peuvent s’ennuyer et manquer d’exercice. Une maison avec un petit jardin peut alors être un bon compromis.
Le Bouvier Bernois est un animal particulièrement affectueux avec les enfants.
Obéissant, loyal à son maître, son éducation sera facilitée, sauf pour l’utilisateur de dispositifs de renforcement négatif (étrangleur, etc.), qui le trouvera têtu, car il faut signaler que ces méthodes fonctionnent mal sur les animaux de la race.
Sa robustesse apparente n’en fait pas pour autant un animal sportif. Des promenades régulières lui suffiront, sans qu’il soit nécessaire de le mettre à l’exercice.

Santé

En matière de santé, il est nécessaire de signaler que la race fait partie des plus sensibles. Pour preuve, l’espérance de vie moyenne des Bouviers Bernois n’excède pas les 8 ans d’après les études les plus optimistes.
Bien que les chiots soient plutôt robustes, le passage à l’âge adulte est souvent synonyme de complications. Outre la dysplasie de la hanche, à laquelle tous les bouviers bernois sont sujets à différents degrés, la race a la santé fragile en matière de cancers : presque 10% des individus en sont atteints avant leurs 5 ans.
À cause de sa grande taille, le Bouvier Bernois est également sujet aux retournements de l’estomac, et pour les femelles, des troubles urinaires apparaissent souvent en été.
Enfin, comme tous les chiens à oreilles tombantes, le Bouvier est sujet aux otites est à la gale auriculaire.

Les points importants lorsque vous assurerez votre Bouvier Bernois

Lorsque vous assurerez votre Bouvier Bernois, n’oubliez pas que sa santé risque d’être un enjeu majeur. Souscrivez sans hésiter à toutes les options préventives (vaccins, traitement préventif de l’otite et de la gale auriculaire, etc.), et si vous le pouvez, prévoyez également les interventions d’urgence pour le retournement de l’estomac.
Les accidents devraient être rares avec votre Bouvier, qui est une race de chien plutôt calme.
Utilisez notre comparateur de mutuelles pour chien et obtenez le meilleur prix sur l’assurance santé de votre chien et sur les options qui vous permettront de vivre votre belle amitié en toute sérénité.

Vous pouvez essayer gratuitement et sans engagement notre comparateur: